Japon : 13 morts et 35 blessés dans l’incendie d’un studio de Kyoto Animation



Studio Kyoto Animation en feu

Terrible news : le studio d’animation, situé à Kyoto, a été victime d’un incendie d’origine criminelle qui s’est déclenché ce jeudi 18 juillet faisant plusieurs morts et blessés.

Un incendie a fait au moins 13 morts et 35 blessés, dans le Studio 1 de Kyoto Animation à Uji dans la préfecture de Kyoto. La police de Kyoto a arrêté le suspect de 41 ans qui a admis avoir allumé l’incendie.

Le feu s’est déclaré ce jeudi 18 juillet à 10h30 heure locale, soit 3h30 du matin en France dans un immeuble de la compagnie Kyoto Animation, qui produit des séries d’animation télévisées à succès (Violet Evergarden, A Silent Voice, Free! etc.). Il était toujours en cours deux heures plus tard, de la fumée blanche s’échappant des fenêtres du bâtiment selon des images de télévision. 

« Douze personnes en arrêt cardiaque ont été découvertes au rez-de-chaussée et au premier étage », a expliqué un porte-parole des pompiers, alors que cet immeuble compte trois niveaux.

Ce dernier précise que plusieurs autres salariés « semblent ne pas avoir réussi à s’échapper ». En outre, au moins 35 personnes ont été blessées. La formule «en arrête cardiaque » est d’usage chez les sauveteurs japonais pour désigner les personnes décédées.

« Nous sommes en train de suivre la situation et de voir comment nous allons procéder, nous ne pouvons pas en dire plus pour le moment », expliquait un responsable de la maison mère du studio, joint au téléphone par l’AFP.

Les services de secours ont dépêché sur les lieux 35 camions de pompiers et d’autres véhicules. Ils font état de « nombreux blessés ». Parmi les blessés graves, plusieurs ont perdu conscience, selon un représentant des pompiers.

Des témoins ont entendu une détonation avant que le bâtiment prenne feu. « Un homme a versé un liquide inflammable et a mis le feu », a déclaré un porte-parole de la préfecture de police de Kyoto. L’homme qui aurait lui aussi été blessé, serait hospitalisé et sous surveillance policière.

Naoko Yamada la réalisatrice du studio a confirmé qu’elle était en sécurité !

Source : AFP

VOICI NOTRE SÉLECTION DISPONIBLE SUR AMAZON :